Suivez nos conseils alimentaires durant les fêtes

Chers clients,

 

 Ne manquez pas notre action spéciale sur les revêtements STIGA Clibra Tour !!!

19.90 euros au lieu de 47.90 euros

 

 >>> Cliquez ici pour profiter de cette offre <<<

 

Il faut savoir qu’une alimentation adaptée est un élément clé pour notre forme. Non seulement cela augmente l’espérance de vie, mais cela permet également d’optimiser les performances sportives. Tout d’abord, ne culpabilisez pas pour quelques excès ponctuels pendant les fêtes de fin d’année. En effet, ils n'ont pas d'incidence notable sur la santé ou les résultats sportifs. Ce sont les carences et/ou excès répétés jour après jour, qui altèrent insidieusement et silencieusement notre forme physique générale. Ceci est d’autant plus important chez un athlète, car une légère variation métabolique peut influer sur sa pratique, tandis qu’elle passerait inaperçue chez la plupart des personnes.

Ne négligez plus le petit déjeuner, le repas le plus important de la journée !

Même un lendemain de fête, évitez de sauter le petit-déjeuner. Les nutritionnistes affirment que le petit-déjeuner devrait être le repas le plus important de la journée. Débuter sa journée avec une cuillère à café d’huile d’olive à jeun pour apporter de l’acide oléique et favoriser le transit, puis prendre un jus de citron chaud avec une cuillère à café de vinaigre de cidre, un des meilleurs détoxifiants hépatiques, serait idéal.

Prendre ensuite quelques protéines telles que des œufs, un peu de sucre comme du miel et des laitages tels que des fromages de chèvre ou de brebis permettrait d'éviter les coups de pompe hypoglycémiques de la matinée. L’apport de protéines de qualité est essentiel dans l’alimentation du sportif, afin d’entretenir la musculature, c’est-à-dire des protéines riches en acides aminés essentiels comme la lysine. Il est tout à fait possible de consommer des céréales en veillant à choisir des produits complets de qualité, avec des fruits secs ou un peu de beurre , en évitant les margarines.

Optez pour un déjeuner équilibré

Pour votre repas du midi, misez sur un repas équilibré: des protéines avec des légumes verts variés cuits ou crus et des céréales (pain, riz ou pâtes, toujours complètes ou semi-complètes…).

La clé pendant les fêtes sera de limiter la quantité globale de lipides consommés, en évitant d’associer lors du même repas viande et/ou œufs avec fromage.

Pourquoi faire entrer le goûter dans nos mœurs ?

Goûter est le meilleur moyen d’arriver au dîner sans avoir l’estomac dans les talons et de ne pas surcharger notre digestion et notre métabolisme pendant la nuit. Pour les sportifs, c’est aussi une solution pour répartir l’apport de glucides dans la journée et donc de limiter les pics d’hyperglycémie. Lors des fêtes, mieux vaut ne pas se priver, mais privilégier des repas plus nombreux avec des quantités moins importantes.

Parvenir à alléger les dîners

Les dîners des fêtes de fin d’année seront le vrai défi des athlètes. Idéalement, il faut éviter de reprendre des grandes quantités de protéines ou d’aliments trop gras si vous ne souhaitez pas ramasser vos poumons lors de la reprise de l'entraînement. Gardez à l’esprit qu’il n’est pas nécessaire de se restreindre drastiquement, d’autant plus que cela risque d’être difficile. L’idéal est de prendre de tout, en réduisant les quantités. Une astuce prouvée scientifiquement est de manger doucement et mastiquer longuement, cela améliore la digestion tout en limitant naturellement l’appétit sans se priver.

alimentation des sportifs par dandoy sports

La prise d’alcool obéit au même principe : il ne faut pas la proscrire totalement (par exemple, un verre de vin rouge a des effets positifs sur le cœur), mais rester raisonnable dans les quantités. Tout excès risque d’entraîner une déshydratation, une accumulation des toxines et un excès calorique.

N’hésitez pas à consommer des aliments réputés détoxifiants comme les avocats, l’huile d’olive, l’ananas, les pommes, les asperges, le jus de grenade, le céleri, les kiwis, l’ail, l’oignon, les choux, les brocolis, les artichauts…

Enfin, il est primordial de poursuivre l’entraînement et de consommer suffisamment d’eau pour éliminer les déchets métaboliques (tels que l’acide lactique), favorisés en cette période de fêtes.

N’oubliez pas également de prévenir vos proches qui risquent de vous encourager à manger davantage lors des festivités, et expliquez-leur l’importance pour vous de surveiller votre alimentation. Ne cédez pas non plus à la pression sociale de votre entourage qui va toujours vous inciter à consommer en prétendant que ce n'est pas une portion ou un verre de plus qui pourrait vous faire du mal. Le déséquilibre alimentaire est une habitude qui peut débuter à tout moment, y compris pour les sportifs.

Soyez fort et pensez aux effets négatifs que pourraient provoquer une alimentation excessive et calorique sur la reprise de votre activité sportive.

  

Maintenant c’est à vous de jouer !

Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir déposer un commentaire.

cliquez ici pour vous identifier

'